Comment convertir des followers en clients ?

tammy-duggan-herd-771711-unsplash.jpg

Salut les padawans des réseaux sociaux !

La semaine dernière dans mon article « Comment créer du contenu pertinent sur le web ? » je vous proposais une approche plus marketing des réseaux sociaux car j’ai pu constater que c’était l’un des gros points faibles en France de façon générale : oui les gens savent utiliser les réseaux sociaux mais ne savent pas comment les utiliser pour faire du business. À peine 56% des EXPERTS français du domaine le font donc je vous laisse imaginer ce que ça donne chez celles et ceux qui ne le sont pas.

Mais ce n’est pas grave, mieux vaut tard que jamais, et après avoir lu cet article, même si tu ne prends pas d’actions nécessaires pour y remédier, tu ne pourras plus dire que tu n’étais pas au courant 

I – Le b.a.-ba

De manière générale, si tu veux avoir une stratégie de marketing digitale de l’espace, tu dois posséder ces 5 éléments primordiaux :

1 – Un site internet ou une landing page au minimum qui mettra en avant tes offres (produits/services).

2 – Un blog (ou une chaîne YouTube, en fonction de ton activité) dans lequel tu vas partager tes conseils personnels relatifs à ton expertise pour appuyer ton professionnalisme dans ton domaine.

3 – Être présent sur certains réseaux sociaux qui vont te permettre de mettre en avant ton expertise/votre personne/votre marque.

4 – Une stratégie d’emailing automatisée qui te permettra d’une part de transformer tes followers en clients et d’autres part de promouvoir constamment ton nouveau contenu et tes nouvelles offres auprès de tes clients.

5 – Une page de capture et un opt-in (au minimum) pour récupérer des adresses email. Si tu ne possèdes pas l’un ou plusieurs de ces 4 éléments, tu sais quoi faire dans les prochaines semaines 

Et les excuses du style « Je ne suis pas développeur, je ne peux pas faire de site internet » ou « je ne suis pas un expert en marketing, je n’arriverai jamais à faire de l’emailing » ou pire encore « je n’ai pas d’argent pour ces choses-là, il y aurait-il une méthode gratuite ? » ne sont pas valables. Si tu me sors ça c’est que dans le fond tu n’es pas prêt(e) à faire du business.

Il existe une tonne de logiciels très simples à prendre en main pour réaliser chacune de ces tâches et pour un coût qui est probablement inférieur à ton abonnement téléphonique mensuel. Aussi de nos jours avec la richesse de contenu que propose le web de façon général, ce n’est pas compliqué de t’informer et de te former sur un domaine en particulier à moindre coût et en peu de temps.

Et puis si tu as un minimum de budget, tu pourras facilement trouver des freelances pour des prix raisonnables sur des sites comme Fiverr et Upwork qui t’aideront à mettre en place ces différents outils.

II – Content is key

Maintenant que tu sais de quoi on parle, entrons dans le vif du sujet. Avec le système énoncé ci-dessus, tes armes principales seront tes réseaux sociaux et ton blog.

Sauf si tu es vraiment très très bon en référencement, ce que je te souhaite, la grande majorité de ton trafic sur ton site internet et tes offres se fera depuis tes réseaux sociaux ou de ton blog. Donc pour commencer, choisis bien les plateformes sur lesquelles tu vas communiquer. Inutile d’être présent sur chacune d’elles. Privilégie celles sur lesquelles ton audience, en fonction de ce que tu proposes, y est la plus présente. Puis comme je te le disais dans mon dernier article « Comment créer du contenu pertinent sur le web ? » propose du contenu pertinent en faisant des recherches préalable avec les différents outils que je t’y ai énuméré.

Ce n’est pas pour rien qu’on dit « content is key » ou « le contenu c’est la clé » car plus tu proposeras du contenu pertinent et à valeur ajoutée pour ton audience cible plus tu auras des chances que celles-ci te suive et interagisse avec ton contenu et par conséquent plus de chances de transformer du follower en client potentiel puis en client.

III – La stratégie de capture

Le secret pour faire succès sur le web tient en une phrase : « récupérer les adresses mails de ton audience ».

Pourquoi ? Car si demain ton compte Facebook, Instagram ou autre disparaît ou se retrouve piraté ou bloqué, tous les efforts que tu y auras mis disparaîtront en un claquement de doigt et ton audience avec. Cependant si tu as récupéré les mails de celle-ci au préalable, tu pourras toujours rester en contact avec elle et continuer à lui proposer tes nouvelles offres et contenus et ça même si les réseaux sociaux disparaissent tous  en même temps soudainement.

Comment ? Via une stratégie d’opt-in et/ou de page de capture. Alors ici je ne vais pas rentrer trop dans les détails car ce n’est pas mon domaine d’expertise et je ne voudrais  pas te donner de mauvais conseils sur un sujet que je ne maîtrise pas à 100%.

Donc tout simplement un pop-up sur ton site, peu importe la page (c’est toi qui choisis) qui proposera aux visiteurs de laisser leur adresses email pour s’inscrire à ta newsletter par exemple. Tu as probablement du voir un des miens apparaître sur cet article d’ailleurs (chaîne YouTube).

Comme son nom l’indique, c’est une page qui sert à capturer les emails de tes visiteurs sur laquelle tu devras proposé ce qu’on appelle un freebie dans le domaine (un cadeau gratuit en gros) ou une offre « exceptionnelle » que les visiteurs pourront obtenir uniquement s’ils renseignent leur adresse mail en échange.

Donc le but via tes réseaux sociaux, une fois que tu es passé par le I et le II et que tu as mis en place ton opt-in et ta page de capture, ça va être de promouvoir le tout sur tes réseaux sociaux auprès de ton audience. Que ce soit directement en faisant des publications du type « Si tu souhaites recevoir un échantillon gratuit avant tout le monde, clique sur ce lien/clique sur le lien dans ma bio/swipe up… » Et indirectement en mettant tous les liens vers tes pages de captures et opt-in dans tes informations personnelles (bio, à propos, description, etc…).

Et non ce n’est pas de l’escroquerie ou de la publicité mensongère. C’est du marketing et ceux qui utilisent ces outils correctement ont un business qui roule du feu de dieu. On est en France et les gens pensent trop souvent comme ça et c’est probablement l’une des raisons pour lesquelles ces méthodes sont si peu utilisées. Mais rien n’empêche de reprendre ces outils et de les utiliser de façon plus soft que le marketing agressif et tape à l’œil des américains pas vrai ? Un peu à la française au final  Donc crois-moi, tu as tout à gagner à t’y mettre et tout particulièrement si tes concurrents ne le font pas encore.

Arnaud Wauthier